Mes projets d’avenir pour la défense des travailleurs et pour une économie réelle (PME)

 

Soutenir les PME pour créer de l’emploi

Afin d’augmenter le nombre d’emplois en ville de Genève, les PME doivent être soutenues par les pouvoir publics. 

Les PME, qui actuellement sont laissées à elles-mêmes, sont souvent considérées comme aidées par les partis du centre, mais en réalité ces partis courtisent les grandes sociétés et les multinationales.

Afin d’activer l’économie, il est indispensable de repenser l’interaction entre L’État et les PME : ce qui permet ensuite d’accroître les emplois. En Suisse, les PME représentent le 90% des emplois.

Permettre à ces dernières, si elles le souhaitent, d’être accompagnées et aidées activement par un « service de l’Économie » qui vise au maintien des PME sur le territoire. Un « service de l’Économie » qui se développe et met en place également une grande infrastructure pour aider les personnes morales (les PME) à l’instar du « service de l’Emploi » qui aide les personnes physiques qui perdent leur emploi. 

Aider sans discrimination des commerces qui ne sont pas à la pointe de la technologie, mais qui en réalité maintiennent la vie

dans notre ville.

Booster les PME tout en aidant les Propriétaires immobiliers

Beaucoup trop de PME mettent la clé sous le paillasson, suite à une faillite provoquée systématiquement par un excès de charges liées au loyer des locaux. Ainsi, en ville, on arrive à voir minimum 2 arcades vides par rue presque ... les centres commerciaux, comme Planète-Charmilles a plus d'1/3 de ses espaces non loués dans les allées.

Ne peut-on pas faire d'une pierre deux coups?

Oui, il suffirait d'instaurer une loi qui oblige la chute du loyer de 10% tous les 6 mois ... jusqu'à ce que le propriétaire puisse louer son local. Mieux vaut peu que rien encaisser de loyer pour les propriétaires immobiliers.
Les PME s'en verraient que mieux loties et cela stopperait la hausse injustifiée des loyers et boosterait l'économie dans tout le canton de Genève.
Je sais que c'est très irréaliste mais possible et faisable; bien que ce soit du ressort du fédéral - encore une contrainte à la correction. 

 

Aider les personnes de « 50 ans et plus » dans le monde du travail

Selon les prévisions futures du Département fédéral de l’économie, la Suisse sera en pénurie de personnel qualifié dans un futur proche. Concernant les seniors, le SECO préconise de « créer de bonnes conditions pour les travailleurs âgés ». 

Pour le moment, et en attendant que les prévisions deviennent réalité, nous sommes toujours dans une société qui dénigre, dans le milieu du travail, les personnes vieillissantes. Actuellement, ces dernières sont parfois confrontées à des revirements de situations dans leur vie professionnelle qui les font tomber dans la précarité : d’abord au chômage, puis à l’assistance. Quel joli programme de fin de carrière !

Dans une vision de développement durable, il est essentiel de prioriser les forces de travail locales et le savoir-faire de Genève, le savoir des seniors.