Parcours de vie

 

De l'enfance à la citoyenneté

Manuel Alonso Unica est né en Espagne en 1968. Il est le 5ème enfant d’une famille d’immigrés qui a fui le franquisme et la récession espagnole dans les années 70.

D’origine modeste et ouvrière, Manuel a reçu une éducation imprégnée de forts principes éthiques de la part de ses parents. D’abord installée au Tessin, la famille s’est transféré ensuite à Fribourg. C’est à l’âge de 21 ans que Manuel s’est installé à Genève. Afin d’obtenir les droits politiques et pouvoir participer activement à la vie citoyenne, il soumet une demande de naturalisation qui aboutira en 2000.

 

Formations et parcours professionnel

Il étudie Sciences économiques (HEC) à l’Université de Genève. Egalement diplômé en administration publique (IDHEAP Lausanne) et en études européennes (UNIGE-IEUG), Manuel est passionné par la gestion publique.

Il a travaillé en qualité d'auditeur financier pour l’Inspection cantonale des finances ICF à Genève (actuellement Service d’audit interne de l’Etat de Genève) et pour le Secrétariat d’état à l’économie SECO à Berne.
A l'heure actuelle il travaille à Genève toujours pour la Confédération en qualité d'auditeur interne au sein d'une division principale de l’Administration fédérale de finances AFF, dans le domaine des assurances sociales. 

 

Combats

En matière de Société civile, il œuvre activement au sein de l'association Cheetah Baby-Plage qui maintient l'esprit du parc d'enfant Baby-Plage, ainsi que l'association du Bateau-Lavoir qui a pour but de favoriser l’insertion socio-professionnelle des jeunes en rupture âgés de 16 à 25 ans.

Il est juge au Tribunal des Prud’hommes de Genève depuis 2011.

En 2016, il a adopté une jeune staffie (staffordshire bull terrier) et défend activement la cause des chiens dans la ville, leur place au sein de la société humaine. 

Ce qu’il souhaite : mettre un terme à la société à plusieurs vitesses.

 

Comment faire du social?: quitter le PS et intégrer l'UDC

Après avoir été expulsé à deux reprises du Parti socialiste de la Ville de Genève en seulement 1 année en 2018, il s'est dédié au combat des injustices et inégalités liées aux propriétaires de chiens; dans lequel il a vu beaucoup de personnes dans le besoin; notamment des retraités.

Chassé du parti car il dénonçait:

  • le clientélisme au sein de la Sections PS ville de Genève

  • de grands soupçons de magouilles lors d'un congrès du PS cantonal par les sections de la ville et de Vernier - dont les enjeux était de biaiser la liste des candidats à l'élection du CE et du GC de 2018. 

  • du despotisme de quelques personnes dirigeantes du parti

  • du népotisme dans la manière de gérer de ces personnes

  • de multiples scandales de copinages à  l'embauche

  • des dirigeants proches des milieux opposés à la politique sociale et qui fricotent comme des caviars dans les milieux de l'argent (le cas Naxoo, et le cas MAH-Musée d'art et d'histoire) - utiliser la démocratie à leur avantage - tromper ainsi l'électeur (paroles et actes étant opposés diamétralement)

  • les ressources internes au parti utilisées en grande majorité pour des fins personnels, tel que le magazine interne comme voix de propagande et publicitaire de personnes d'un cercle restreint et qui censurent des articles de fonds représentant les problèmes sociétaux actuels à combattre.

  • bref ... il ne croit plus au socialisme comme instauré par ces nouveaux dirigeants .
    .. mais il croit cependant encore au social qu'il est urgent de traiter !

A la suite du vote majoritaire par le parlement genevois sur la suppression des impôts sur les chiens (un de ses combats), il intègre l'UDC le 1er mars 2019.

 

Principes basiques de sa personne
Il garde en tête, l'article 15 de la Constitution de la République et Canton de Genève qui stipule « Nul-le ne doit subir de discrimination du fait notamment de son origine, de sa situation sociale, de son orientation sexuelle, de ses convictions ou d’une déficience. La femme et l’homme sont égaux en droit  ».

MDPCG Genève Chiens Manuel Alonso Unica Mouvemnt de Défense des Propriétaires de Chiens de Genève